Didier Raoult

Didier Raoult


Directeur de l'IHU Méditerranée Infection. Professeur de médecine. Infectiologue. Microbiologiste.

919063 followers  •  14 Suivis  •    •  

Nouveau bulletin hebdomadaire: retour sur la piste des visons, que nous continuons à explorer et qui semble se préciser. Question: pourquoi les autorités françaises en charge de la santé animale refusent de nous communiquer les résultats de leurs analyses?

Je suis cette semaine au Sénégal, où je mène des recherches sur l'émergence des variants du COVID-19. J'ai été reçu par M. le Ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, qui m'a présenté les équipes en charge de la lutte contre le virus. Le Sénégal a beaucoup à nous apprendre.

Retrouvez mon bulletin hebdomadaire : aux origines des variants. Je reviens notamment sur les motifs de mon séjour au Sénégal, la semaine dernière.

Epidémie après épidémie, les ports jouent un rôle dans la circulation des virus : nous présentons, dans un preprint de ce jour, le premier variant dit "indien" diagnostiqué à Marseille.

Notre série, l'une des plus importantes au monde (10429 patients), vient d'être acceptée dans la revue IJID et montre l'efficacité de la bithérapie précoce HCQ+AZ. Elle comprend une méta analyse à jour, faite par des professionnels. Preprint :

Analyse, par des économistes, des facteurs influençant la mortalité liée au COVID-19 par pays :

tweet picture

Nous venons de mettre en ligne notre série de 2111 patients hospitalisés à l'IHU en 2020. Parmi eux, 1200 sont traités par HCQ+AZ. La mortalité est diminuée de 30%. L'article a été envoyé pour publication dans une revue à comité de lecture.

tweet picture

En 2018, Antoine Petit, Président-directeur général du @CNRS , avait la même position que moi aujourd'hui concernant le site de délation Pubpeer (à partir de 40'50" dans son entretien ci-dessous).

tweet picture

On nous a donné raison sur les antibiotiques, les anticoagulants, le dépistage systématique, la surveillance de la saturation en oxygène, l'existence de variants : il ne manque plus que la chloroquine ! Tous ces éléments sont datés dans mon livre Carnets de Guerre COVID-19.

Retrouvez sur notre chaîne YouTube le séminaire du Dr Harvey Risch : "hydroxychloroquine and its friends".

Chargement
Loading

1003 patients traités à l @IHU_Marseille  avec le protocole hydroxychloroquine-azithromycine. Notre priorité est de guérir les patients diagnostiqués positifs au COVID-19. Merci aux équipes de diagnostic et de soin qui se mobilisent jour et nuit. #SFMP 

tweet picture

Je ne suis évidemment pas concerné par les menaces de l @ordre_medecins . Je m'inscris dans le cadre du décret du 25/03. Les doses d'HCQ prescrites à l'IHU sont des doses habituelles, administrées sous surveillance. L'AZ est le traitement de référence des infections respiratoires.

Dominique Martin, directeur de l'ANSM, refuse toute RTU pour l'hydroxychloroquine mais autorise l'envoi de mails promotionnels par Gilead pour le remdesivir, et en organise la distribution gratuite. Deux poids deux mesures.

tweet picture

Notre article rapportant une division de la mortalité par deux en EHPAD, grâce au protocole hydroxychloroquine + azithromycine vient d'être accepté dans l'International Journal of Antimicrobial Agents. Retrouvez le preprint ⬇️

tweet picture

Les autorités australiennes interrogées par le Guardian Australia s'interrogent sur les fortes discordances entre les données de l'article de Mehra et al dans le Lancet et leurs données nationales. Elles ne comprennent pas quels hôpitaux ont partagé leurs données patient. (1/2)

Les dernières études publiées sur l'hydroxychloroquine montrent une discordance entre les données observationnelles et les analyses rétrospectives de bases de dossiers de patients. A l'IHU, nous faisons confiance à la réalité, pas au big data mal maitrisé

Chargement
Loading