Résultat pour li��ge

Add to feed Créez votre propre FEED

Récent

«Si ena pou reouver lanket la, mo dir la polis fer li...»

Le boss de Ge/Servette se confie: Baechler: «Le mal n’a pas disparu parce qu’on a gagné»

Ge/Servette encore battu: Le finaliste est toujours au fond de la classe

Chine: le célèbre pianiste Li Yundi arrêté à Pékin

tweet picture

Jeux vidéo. Avec GeForce Now « RTX 3080 », Nvidia propose le « cloud gaming » de luxe

Coup dur à Ge/Servette: Arnaud Jacquemet ne jouera pas ce week-end

Lendemain de défaite: Ge/Servette est en équilibre sur un fil

#USA US : La firme #GE  exigera que tous ses employés américains soient vaccinés contre le #coronavirus  via @axios 

tweet picture

Chargement
Loading

Plus intéressant

C’est APRÈS l’élection que l’on apprend que le terroriste de #Lyon  est un ressortant algérien. C’est APRÈS l’élection que l’on apprend la prévision de supprimer près de 1000 emplois par GE sur le site de #Belfort . Ce timing scandaleux est tout sauf un hasard... ? MLP

Des milliers de Chinois ont rendu hommage samedi sur les réseaux sociaux au médecin Li Wenliang, l'un des premiers à avoir alerté sur la dangerosité du nouveau coronavirus apparu à Wuhan (centre), à l'occasion du premier anniversaire de son décès du Covid-19 en février 2020 #AFP 

tweet picture

1/8 Il s’appelait Li Wenliang. Il fut le premier lanceur d’alerte de la COVID-19. Traité en ennemi public par le régime chinois, il est mort il y a un an, le 6 février 2020. Ne l’oublions pas. Et n’oublions pas ceux qui l’ont fait taire, comme les conséquences de leurs mensonges

tweet picture

Covid-19: il y a un an, jour pour jour, le 30 décembre 2019 le docteur chinois Li Wenliang lançait une alerte sur un mystérieux virus dont étaient atteints plusieurs patients de l'hôpital de Wuhan. Réduit au silence par les autorités, il est mort 39 jours plus tard de la maladie.

les découvertes des Pr Wenzhong Liu et Hualan Li sont confirmées par celles du Pr Sandro Giannini de l'Hôpital Saint Matthieu qui montrent que le Coronavirus s’attaque au système sanguin.en bloquant la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène au poumon.

1/6 Le premier lanceur d’alerte de la pandémie. Il y a tout juste 3 mois, le 1er janvier 2020, Li Wenliang fut arrêté par les autorités chinoises. Son crime? Avoir lancé l’alerte sur la nature et la dangerosité du Covid19.

tweet picture

Ce médecin a été réduit au silence par les autorités chinoises après avoir été l'un des premiers à lancer l'alerte sur la dangerosité du coronavirus. Contaminé par le virus, il est mort ce vendredi. Voici l'histoire du docteur Li Wenliang.

Une nouvelle étude des Pr Wenzhong Liu et Hualan Li montrent que le Coronavirus s’attaquerait non au système respiratoire, mais au système sanguin. La capacité des globules rouges à transporter l’oxygène serait affectée en bloquant le métabolisme de l’Heme qui capte l’oxygène

2019-nCov : le médecin chinois Li Wenliang, 34 ans, lanceur d’alerte, est mort du #coronavirus  . Il a mis en garde ses contacts sur WeChat dès le 30 décembre sur une potentielle épidémie à venir, mais les autorités chinoises l’ont accusé de propager des rumeurs (OMS).

Le #coronavirus  vient de faire une victime on ne peut plus symbolique : le docteur Li Wenliang, qui fait partie des 8 médecins arrêtés par la police de Wuhan le 1er janvier pour avoir révélé trop tôt les dangers du virus.

Chargement
Loading