Résultat pour République

Add to feed Créez votre propre FEED

Récent

La chute de Benjamin Griveaux : un cauchemar sorti des cerveaux fous d’un activiste russe, d’une intrigante et d’un avocat bien décidé à faire tomber le lieutenant de son pire ennemi : le président de la République.

Grosse censure du côté de «la Nouvelle République des Pyrénées» à l'approche des municipales

tweet picture

#Cérémonie d’hommage aux morts de la #gendarmerie  présidée par Thierry Coudert préfet de #SeineEtMarne , en présence des autorités civiles et militaires. "Vous êtes les femmes et les hommes de la @Gendarmerie  : défenseurs de la République, héros du quotidien, soldats d’un idéal. "

Accueil au siège du nouveau Sénat de la République de Côte d'Ivoire, à Yamoussoukro, capitale politique et administrative : la coopération parlementaire au service du bicamérisme @Senat 

tweet picture

@auroreberge  : "La bataille de Paris mérite surtout que la République en marche ait un candidat à la hauteur (...) et Agnès Buzyn était la seule à pouvoir rassembler et qui donne une ampleur nécessaire à cette campagne" #le79Inter  #municipales2020  #Paris 

Une motion référendaire permet à leurs auteurs, qui estiment qu'il est "juste et nécessaire" de consulter le peuple, de proposer au président de la République de soumettre au référendum la réforme des retraites.

tweet picture

"Un cauchemar sorti des cerveaux fous d’un activiste russe, d’une intrigante et d’un avocat bien décidé à faire tomber le lieutenant de son pire ennemi : le président de la République." via @lemondefr 

Municipales à Paris : les forces et faiblesses d'Agnès Buzyn, nouvelle candidate de La République en marche

tweet picture

« Les Misérables » de Ladj Ly ou les promesses non tenues de la République française

tweet picture

Après le renoncement de Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn s'est portée candidate pour devenir la tête de liste de La République en marche aux élections municipales à Paris

Chargement
Loading

Plus intéressant

S’habituer à ce genre de dérapage, rester impassible face à des propos aussi répugnants, c’est faire gagner la haine et reculer la République. Je signale ces publications au procureur de la République pour provocation à la haine, en vertu de l’article 40 de procédure pénale.

On le surnomme "l'homme qui réparait les femmes". Dans son hôpital en République Démocratique du Congo, il a sauvé plus de 50 000 femmes mutilées et excisées. Rencontre avec Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.

Le terrorisme ne détruira pas la République française car c’est la République qui le détruira

Merci à nos forces de l’ordre pour leur courage et leur professionnalisme. Honte à ceux qui les ont agressées. Honte à ceux qui ont violenté d’autres citoyens et des journalistes. Honte à ceux qui ont tenté d’intimider des élus. Pas de place pour ces violences dans la République.

Le respect, c’est le minimum dans la République – surtout un 18 juin, surtout en présence des compagnons de la Libération. Mais cela n’empêche pas d’avoir une conversation détendue – regardez jusqu’au bout.

Ce qu’il s’est passé aujourd’hui sur les Champs-Élysées, ça ne s’appelle plus une manifestation. Ce sont des gens qui veulent détruire la République, au risque de tuer. Tous ceux qui étaient là se sont rendus complices de cela.

Zineb El Rhazoui réitère ses propos, malgré les menaces de mort : "L’Islam doit se soumettre aux lois de la République" dans #HDPros 

Une fois encore, une extrême violence est venue attaquer la République - ses gardiens, ses représentants, ses symboles. Ceux qui commettent ces actes oublient le cœur de notre pacte civique. Justice sera faite. Chacun doit se ressaisir pour faire advenir le débat et le dialogue.

Juste avant d’humilier à un ado pendant 2 minutes hier, "monsieur le président de la République" n’a étonnamment pas réprimandé ou tweeté cet autre "rebelle"… ? #Quotidien 

Chargement
Loading